Planifier la protection incendie

Il existe deux méthodes de sélection des niveaux de protection incendie requis. Des éléments de chacune des méthodes peuvent  être incorporés à l’autre afin d’augmenter leur niveau de protection respectifs.

Méthode 1

Niveau de protection incendie conforme à l’Eurocode 5.1.2 Appendice B.

Ceci se base sur un taux de combustion du bois de l’ordre de 0.7-0.8 mm par minute  compte tenu des temps de retardements établis par de nombreux de tests de combustion où des traitements retardateurs de feu ont été appliqués aux parties inférieurs et latéraux des planchers.

Indépendemment de la nécessité d’une taille suffisante afin de parer à un incendie, de nombreux experts et ingénieurs d’essais demandent un certificat spécifique pour chacun des éléments, ou l’opinion d’un expert.

Méthode 2

En collaboration avec un partenaire industriel majeur, nous avons procédé à des essais en grandeur nature. Ces tests nous ont permis d’obtenir des informations pertinentes concernant les façons de concevoir une protection incendie lorsque le feu provident du dessous ou des côtés afin d’être en mesure de respecter les normes de protection incendie des classes F30, F60 et F90, en appliquant les nouveaux principes de conception appropriés. En règle générale, un revêtement de protection incendie coûteux protégeant d’un feu provenant du dessous (Promat, etc.) peut être compensé par un revêtement intelligent.

Un incendie provenant du dessus ne présente pas, en règle générale de menaces critiques pour la structure composite bois-béton Elascon. Il en va de même pour l’augmentation de temperature d’une pièce adjacente. Nous avons été en mesure classifier 35 types de

constructions de plancher historiques vis à vis de leur stabilité au feu.

Il nous fera plaisir de vous fournir un certificat de test doté des informations spécifiques et détaillées concernant la conception et la mise en oeuvre pour votre bâtiment.